LA NOUVELLE MAISON SAINT-YVES 2017

"La nouvelle Maison Saint-Yves est l’objet d’une conviction de foi, un signe fort de l’espérance des catholiques en l’avenir de l’Eglise en Côtes d’Armor. Elle rassemblera la nouvelle Maison du diocèse et l’évêché au cœur du quartier de Cesson à Saint-Brieuc. Elle marque notre volonté d’ouverture et de rencontre mais aussi de bonne gestion. Grâce à votre générosité, bâtissons ensemble la nouvelle Maison Saint-Yves."

+ Denis Moutel, Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Signature-DenisMoutel-BLANC

FacebookFaire un donFinancement participatif

Ils en parlent…

video Bertrand AubryArchitecte de l’agence Archipole, chargé par le diocèse d’imaginer l’architecture de la nouvelle Maison Saint-Yves
video + Denis Moutel Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier
video Frédérique Le BecArchitecte en charge de l’aspect « patrimoine » du projet de la nouvelle Maison Saint-Yves
Bandeauweb2RVB

Ensemble, bâtissons un lieu ressource, un espace de rencontre au cœur du diocèse !

Un espace d’accueil, de partage, et de solidarité

  • Des espaces publics ouverts à tous, qui inviteront à cheminer vers les espaces d’information et de rencontre.
  • Un lieu d’accueil pour les rassemblements extérieurs.
  • Un espace caritatif en partenariat avec les services sociaux du territoire.

Un projet porté par la foi pour tous les chercheurs de sens

  • Un ensemble ouvert sur le quartier, la ville et les paroisses.
  • Une médiathèque, espace d’information, de documentation et de recherche
  • Des salles de conférence et d’exposition pour la culture et la formation chrétienne

Un patrimoine architectural, culturel et religieux exceptionnel

  • Une chapelle au style art déco breton unique en son genre.
  • Un cloître à la structure en béton typique du début du XXe siècle.
  • Des fresques murales inspirées et des mosaïques remarquables
 

Un espace d’accueil, de partage et de solidarité

plan-maison-saint-yves-saint-brieuc
BandeauwebTEST

Galerie photos

  • signature marchés entreprises
  • L'accueil de la future Maison Saint-Yves
  • Façade de la future Maison Saint-Yves
  • Récital piano-voix, pose de la 1ère pierre le 24 sept 2015
  • Présentation de la capsule temporelle, pose de la 1ère pierre, 24 sept 2015
  • Crypte
  • Eveché croquis jp
  • Vue de la future médiathèque
  • MSY médiathèque 3D 7 jp
  • MSY médiathèque 3D 4 jp
  • Vue 3D du site
  • esplanade png
  • C Façades projet _ Indépendant
  • façade sud
  • cloitre2
  • 12823405883_27815cc11b_o
  • 12823819834_85d653b506_o
  • Chapelle
  • cva (3)
  • Esplanade2
  • Pastorale
  • SONY DSC
  • RM_0308-1
Bandeauweb3RVB

Repères historiques

1923

Le diocèse ouvre un concours pour construire son grand séminaire.

1924

Georges-Robert Lefort est désigné lauréat avec un projet associant modernité et style régionaliste, avec des artistes du mouvement des Seiz Breur, dont le mosaïste Isidore Odorico.

1925

Pose de la première pierre.

1927

Les séminaristes prennent possession des nouveaux locaux au retour des vacances de Pâques.

1929

Consécration de la chapelle dédiée à Saint-Yves.

1949

Une fresque de Xavier de Langlais, membre des Seiz Breur, est posée dans la crypte.

1969

Le grand séminaire ferme ses portes.

De 1969 à 2013

Quelques services dont la bibliothèque occupent une petite partie du site.

2013

Mgr Denis Moutel décide de regrouper l’ensemble des services du diocèse.

FacebookFaire un donFinancement participatif

Bandeauweb5RVB

Actualités

Visite de M. Cadec, Président du Conseil Départemental

Jeudi dernier, Monseigneur Denis Moutel a reçu monsieur Alain Cadec, Président du Conseil Départemental des Côtes d’Armor et député européen, accompagné de son chef de cabinet monsieur Fouad Souak, pour une visite du chantier de la Maison St Yves de St Brieuc.

de gauche à droite : M. P. Labbé, M. A. Cadec, Mgr D Moutel

de gauche à droite : P. Labbé, A. Cadec, Mgr D Moutel

Cette visite, en présence du vicaire général (P. Hervé Le Vézouët), de l’économe diocésain (M. Loïc Blin) et de Pierre Labbé, chef de projet, a débuté par l’intention de Monseigneur Denis Moutel pour cette future Maison St Yves et s’est poursuivie par une présentation globale du projet puis par la visite du site.

Les dimensions d’ouverture et de solidarité ont retenu l’attention de monsieur Cadec, et plus particulièrement la création d’un espace « familles », lieu d’accueil de jour des personnes en situation de précarité.
Cet espace, qui sera géré par le Secours Catholique avec la participation Adaléa, constituera une structure d’accueil supplémentaire sur le département. L’association Adaléa ayant, sur certaines de ses actions (115 / Bureau pour les femmes victimes de violences conjugales / Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation), une compétence départementale reconnue.

Focus sur l’entreprise Métafer de Plaintel, ferronnerie d’art

170 (5)Chaque semaine, nous voyons les compagnons à l’œuvre sur le chantier.

Pour mieux connaître leur activité, nous avons souhaité également voir l’envers du décor et visiter les ateliers des entreprises.

Nous nous sommes rendus chez Métafer à Plaintel, une entreprise de 23 salariés,  qui restaure et fabrique différents éléments de ferronnerie de la Maison Saint-Yves.bougeoir

 

Dans la chapelle, ce sont des bougeoirs en fer forgé qui sont créés pour ensuite être électrifiés ; le dessin proposé par Métafer est inspiré des lignes de la grille du narthex. L’électrification est complexe, car pour être discrète, les fils devront être passés à l’intérieur de la boiserie murale.

 

La grille du narthex, note Lionel Moretto, est un ouvrage exceptionnel car réalisé sans aucune soudure. Ses compagnons ont tous été invités à venir examiner sur place l’œuvre d’art dont les assemblages de type tenons/mortaises sont rares.

Il s’agit pour Métafer de trouver une solution pour redresser le battant droit.grille chapelle

Dans la partie évêché, c’est la grande et lourde porte d’entrée en fer forgé qui est restaurée et qui sera adaptée pour une ouverture facile.IMG_3004

Des restaurations antérieures ont alourdi le dessin de cette grille qui sera restaurée à l’identique du dessin original.

 

Lionel Moretto, gérant, a particulièrement à cœur de soigner ces travaux, eu égard à la récente obtention de l’entreprise de la qualification Monuments Historiques 4493 Ferronnerie d’art (16 entreprises en France sont titulaires de cette qualification).

Ce goût de l’excellence, Lionel Moretto le tient de sa famille de métalliers et ferronniers d’art. Outre une grande richesse bibliographique dans le domaine de la ferronnerie d’art avec une collection d’ouvrages et dessins dont les premières sources datent du XVIème siècle, le savoir-faire de l’entreprise se caractérise par un outil de travail moderne, conçu spécifiquement pour une fabrication issue des mains de l’homme aux fins de réaliser des ouvrages uniques confiés à des compagnons expérimentés.

Chez Métafer, le travail doit être sublimé, quelques exemples de distinctions reçues :

2010 : Prix d’architecture (cabinet D Bonnot) en catégorie « équipements publics »  pour le bâtiment du CNAM (escalier monumental, gardes corps et divers ouvrages),

2010 : Prix d’architecture (cabinet M Lebarzic) en catégorie « habitat individuel » : conception et réalisation d’escaliers et garde-corps

2011 : Prix d’architecture publique (cabinet D Bonnot) en catégorie « équipements publics » pour le bâtiment du SDAP de Quimper.

2015:obtention du diplôme d’Artisan d’Art

2015:obtention de la qualification (4493) en Ferronnerie en Monuments Historiques

2017: qualification EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) en cours ……

Les cloches ont retrouvé leur place

A la Maison Saint-Yves, le nouveau clocher a réceptionné ses deux cloches, lundi 12 décembre. Elles sonneront les heures et l’angélus à partir de juillet 2017.

Après la pose du clocher refait à l’identique de celui d’origine, ce sont les cloches qui ont retrouvé leur place initiale, perchées au-dessus des toits de la Maison Saint-Yves. Elles recommenceront à sonner en juillet, symbolisant la fin des travaux, même si le gros œuvre doit s’achever dans les temps, en mars 2017.

« Ces cloches seront électrifiées, un moteur actionnera chaque cloche en volée », précise Pierre Labbé, chef de projet. Si le clocher a été entièrement refait à neuf, les cloches, elles, ont simplement été restaurées par la société Art Camp, spécialisée dans l’art campanaire, à Pommeret. « Nous avons renouvelé les battants (qui viennent frapper les côtés de la cloche selon les cinq notes de musique que peut émettre chaque cloche), traité les béliers (anneau qui maintient le battant) et nous leur avons donné un nouveau joug de suspension », explique Franck Ollivier, son gérant. « Le joug est une pièce de chêne très ancien qui permet d’absorber les vibrations de la cloche lorsqu’elle sonne. Nous sélectionnons des pièces de bois de plus de cent ans sur d’anciennes charpentes, comme des beffrois. L’objectif étant que le joug ne bouge pas du tout, afin de parfaire la qualité de la sonorité. »

Ces cloches n’ont pas sonné depuis 1969. « Ce clocher est spécifiquement conçu pour ces deux cloches. La plus grosse des deux avait déjà été déposée avant le début des travaux, la seconde était dans le cloître du grand séminaire. »

La plus petite cloche porte l’inscription « Venite adoremus » (« Venez, adorons »). Elle pèse 50 kg et date de 1883. La seconde cloche pèse 180 kg et date de 1618, avant d’avoir été refondue en 1881. Elles sont donc bien plus anciennes que la maison qui les abrite ! Mais leur histoire reste un mystère à ce jour. Nulle indication, aux archives diocésaines, sur leur provenance. L’archiviste du diocèse, Yves-Marie Erard, n’a pas la réponse : « Je ne possède pas d’éléments historiques sur les cloches, sauf à dire qu’elles furent refaites à neuf en 1958 et 1959, comme le prouvent deux factures de l’entreprise Le Guilcher que nous conservons au sein du dossier sur le grand séminaire. »

La Société Art Camp a également créé un paratonnerre et deux cadrans d’horloges pour le clocher.

Aude Bracq

Quelques vues inédites prises depuis le haut clocher.

Quelques vues du clocher lui même et du paysage alentour, prises depuis le haut de l’échafaudage (Crédit photo S. Ducleux).

IMG_2244 IMG_2246 IMG_2247 IMG_2251 IMG_2257

IMG_2260 IMG_2259 IMG_2258

Le nouveau clocher

Le clocher est maintenant terminé.

Une fois l’échafaudage démonté, les 2 cloches pourront être posées.

crédit photo F. Le Bec

crédit photo F. Le Bec

 

clocher pose croix clocher pose croix paratonnerre

Frédérique Le Bec, architecte, Justine Guilbaud, communication diocèse, M. Desbois, société Budet.

Frédérique Le Bec, architecte, Justine Guilbaud, communication diocèse, M. Desbois, société Budet.

Un don de 25 000 euros de la Fondation Crédit Agricole

Une convention de mécénat a été signée vendredi soir, sur le site de la future Maison Saint-Yves, entre le Crédit agricole des Côtes d’Armor avec la Fondation Crédit Agricole pays de France et le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.
fondation C Agricole nov 2016
Mgr Denis Moutel et Pierre Labbé pilote du projet ont été les guides des lieux. Le chantier de la Maison Saint-Yves sur le site de l’ancien grand séminaire se poursuit. Ce projet a été décidé en 2013 par Mgr Denis Moutel pour le réhabiliter et rassembler à la rentrée 2017 les acteurs pastoraux et administratifs, l’évêché et la radio RCF Côtes d’Armor.

Espace d’accueil et de solidarité

Cette nouvelle Maison Saint-Yves aura des espaces publics ouverts. « C’est un lieu de rencontre et de formation, de recherche avec la bibliothèque et les archives. C’est un endroit pour vivre les solidarités, avec le Secours catholique et Adalea, pour un accueil de jour de familles avec femme et enfants » a dit Mgr Moutel. Le dossier a séduit la fondation Crédit agricole qui alloue une somme de 25.000 €.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/maison-saint-yves-un-don-de-25-000-eur-par-la-fondation-credit-agricole-22-11-2016-11301356.php#QpLSTxJ0WX6pUjIb.99

Focus sur l’entreprise EMG Charpentes de Plouagat qui réalise la grande croix en bois : l’ouvrage « signature » de la future Maison.

Chaque semaine, nous voyons les compagnons à l’œuvre sur le chantier.

Pour mieux connaître leur activité, nous avons souhaité également voir l’envers du décor et visiter les lieux de préfabrication, directement dans les ateliers des entreprises.

Nous nous sommes rendus chez EMG Charpentes à Plouagat qui réalise, outre des éléments décoratifs extérieurs, ce qui va constituer la signature de la Maison Saint-Yves : une grande croix de bois composée de madriers de chêne, qui se prolonge et se tourne dans l’espace, pour composer un auvent guidant le visiteur vers l’accueil.recadrage croix

shéma croix

Cet élément symbolique annoncera de la vocation religieuse du site. Olivier Marot, Directeur Général, a pris en charge la supervision de cette construction.EMG bois0

La croix est actuellement en cours de fabrication.

Tous les éléments sont préfabriqués dans les ateliers de EMG.

C’est du chêne de Hénanbihen qui est utilisé, 16 m3 sont nécessaires pour réaliser cet ensemble. Les billes de bois sont stockées sur place et usinées au fur et à mesure.

EMG bois1

EMG bois2

 

 

 

 

 

 

La fabrication des madriers est entièrement automatisée : l’outil de production est relié numériquement aux ordinateurs du buEMG bois4reau d’étude de l’entreprise.

Une cabine automatisée intégrant les outils d’usinage était en production au moment de notre visite:

Sur le chantier, les percements au sol et le coulage du béton armé se terminent.

Le montage des éléments en bois sur l’esplanade sud se fera d’ici le mois de décembre 2016.

Sur la façade ouest, ceux-ci sont presque terminés.madriers kervennic EMG 4

EMG Charpentes compte une centaine de salariés et 20 années d’expérience dans les charpentes industrielles, agricoles et traditionnelles.

Elle est titulaire du certificat Qualibat ainsi que du certificat de qualité « chaîne de contrôle PEFC » pour la traçabilité de l’origine du bois issu des forêts gérées durablement.

Outre un bureau d’études et des ateliers de fabrication, l’entreprise dispose d’un atelier de métallerie-chaudronnerie lui permettant de façonner toutes les ferrures utiles à l’assemblage des éléments bois.

 

La relation avec les entreprises travaillant sur le chantier de la Nouvelle Maison Saint-Yves est l‘objet d’un véritable partenariat avec le diocèse de Saint-Brieuc.

Sur le plan de la solidarité et sur l’impulsion du diocèse, des contrats d’insertion permettant à des personnes en difficulté de travailler sur ce chantier, ont été signés l’an dernier entre les entreprises et St Brieuc Agglomération.Sur le plan économique, plus de 80 % des entreprises choisies sont costarmoricaines.

Maison Saint-Yves : le démontage du clocher

Depuis le mois de mai, des ouvriers s’affairent autour du clocher de la maison Saint-Yves. Leur objectif : sa dépose puis repose d’ici la fin de l’année. clocher grue échafaudage

L’an dernier, les conclusions des ingénieurs structures indiquaient des travaux urgents à réaliser sur le clocher. Ils constataient que les poteaux du clocher étaient partiellement détruits avec des risques d’effondrement à la clé.

C’est pourquoi des travaux prioritaires de confortement, de stabilisation et de mise en sécurité ont été engagés. Les étapes sont :

– un étaiement préalable,

– la déconstruction/reconstruction des poteaux d’angle, des liernes basses et intermédiaires,

– la déconstruction/reconstruction des pinacles d’angle et de leurs entretoises,

– la déconstruction/reconstruction des 4 poteaux intermédiaires, du poteau central et des entretoises,

– la déconstruction/reconstruction, le scellement à la structure existante restée en place et reconstruite.

 

Pour les éléments restés en place, il s’agit :

– de la purge et dégarnissage des bétons dégradés

– de la réparation des ouvrages en béton

– du traitement curatif des ouvrages en béton armé : inhibiteur de corrosion

En photos : les étapes du démontage du clocher :

clocher 0

clocher 1 light

clocher 2 light clocher pointe

Le jardin du cloître se dessine en cheminements et bassins

Les cheminements dans le cloître commencent à se dessiner (en gris), ainsi que les futurs bassins (en creux).

cloître light

Oh les jolis bracelets d’été !

 
Pour soutenir le projet de la Maison St Yves, ils sont en vente à la Maison du diocèse ou lors des propositions d’été pour les jeunesCapture

Invitation à broder – projet collectif broderie MSY

IMG_2108 recadréLa maison St Yves à St Brieuc est en pleine restauration pour devenir la nouvelle maison du diocèse et accueillir le nouvel évêché et la radio RCF Côtes d’Armor.

Afin de mettre en valeur le patrimoine de la chapelle classée, de mettre en commun les talents de tous les brodeurs (ses) qui voudraient participer, mais aussi dans la dynamique du synode diocésain, nous vous proposons de participer au projet « broderie MSY ».

Ce projet consiste en la reproduction des décors Art Déco de la chapelle de la maison Saint-Yves en tableaux de broderie au point de croix qui seront encadrés et disposés dans la nouvelle maison St Yves.

Il s’adresse aux brodeuses (rs) du diocèse qui désirent partager leur passion, et qui souhaitent aussi broder ensemble sur un projet commun. Il ne s’agit donc pas d’un concours.

Les motimosaïque bretonne 3fs Art Déco qui ornent les murs et le sol de la chapelle ont été photographiés et transformés en grille à broder au point de croix.

Ce projet est mené par Catherine Pichery, Florence Roussel, Sylvie Ellien et Dominique Jarrige.

 

Une première prise de contact conviviale avec présentation des sujets est prévue le vendredi 16 septembre 2016 à 15h à la maison diocésaine 7 rue Jules Verne à St Brieuc (possibilité de covoiturage, voir avec Catherine Pichery). Si cette aventure vous tente, vous pouvez contacter Catherine Pichery au 02 96 46 46 16 ou  06 75 72 07 79 ou par mail  capery@free.fr

 

Un nouveau clocher

Les travaux sur la partie des bâtiments inscrits (clocher, chapelle, crypte et cloître), vont débuter. Les travaux les plus spectaculaires concerneront le clocher qui sera démonté, reconstruit à l’identique, puis remonté.Le clocher est certainement la partie la plus malade de la Maison Saint-Yves. Sa reconstruction est indispensable, avant tout pour des questions de sécurité.

Une grue sera installée au droit du clocher côté rue de Genève.

Le nouveau clocher, éclairé la nuit et sera doté d’une horloge. Un paratonnerre protégera l’édifice de la foudre.

clocher schéma démolition 230516

clocher schéma reconstruction 230516

Les 3ème et 4ème du collège Sainte-Marie visitent le chantier

3 groupes de collégiens se sont succédé durant toute la matinée du 13 mai pour visiter le chantier de la Maison Saint-Yves. Encadrés par des professeurs ainsi que par Pierre Louboutin, directeur adjoint du collège Sainte-Marie, les élèves ont pu retrouver leurs anciens locaux (classes, permanence,    gymnase…) destinés à accueillir d’ici septembre 2017 les services et mouvements du diocèse de Saint-Brieuc.

IMG_2407

IMG_2416

 

 

 

 

 

Ces quelques heures sur le chantier de la future Maison Sainte-Yves, ancien Séminaire réhabilité en lieu d’accueil et d’ouverture, furent l’occasion pour les collégiens de découvrir la chapelle que beaucoup ne connaissaient pas.IMG_2410IMG_2413

Rencontre publique à St Brieuc le 27 avril

amphiDemain mercredi, à St Brieuc: présentation publique de la future Maison Saint-Yves organisée autour de tables rondes
En présence de Mgr Denis Moutel et avec la participation des architectes, du Secours Catholique et de Adaléa, le public pourra échanger sur les 3 principaux thèmes qui seront abordés :
       – Les ambitions du projet Nouvelle Maison Saint-Yves
       – Le projet architectural
       – La dimension solidaire
C’est donc Mercredi 27 avril 2016 à 20h30 dans l’amphithéâtre du lycée du Sacré-cœur à Saint-Brieuc (2 bd J.B. de La Salle).

Présentation du bureau témoin

« C’est un bureau témoin sur lequel nous continuons à travailler. Cependant, il reprend toutes les caractéristiques qui ont été pensées dès l’origine », explique Bertrand Aubry, architecte sur le projet de la Maison Saint-Yves. bureau témoin meublé

Ce bureau, qui accueillera la chancellerie du diocèse de Saint-Brieuc, a voulu être représentatif des futurs autres aménagements du lieu. Les portes seront en revêtement chêne, les encadrements de fenêtre auront une touche de couleur, les chauffages – pour des questions énergétiques – fonctionneront au gaz et à l’eau chaude et la plupart des bureaux auront des parties vitrées sur l’intérieur, donnant sur des couloirs courbés. Cette idée d’ondulation permettra « de casser le côté rectiligne des couloirs, d’améliorer l’acoustique mais aussi de représenter le chemin de vie qui n’est pas toujours en ligne droite », comme le rappelle Bertrand Aubry.

Il était une fois …

Ces clichés historiques de l’ancien Grand Séminaire de Saint-Brieuc, jamais encore révélés au grand public, évoquent ce que fut, pendant plusieurs décennies, le rythme de vie des séminaristes, entre prière, travail et détente.

Si vous avez, vous aussi des photos ou des souvenirs à nous faire partager, laissez-nous un commentaire (rubrique contact onglet en haut de page).

une messe dans la chapelle avec les séminaristes dans les années 1950, véritable bijou architectural, pendant l’âge d’or du Grand Séminaire. La chapelle fera également l’objet d’une modernisation de son équipement.

Une messe dans la chapelle avec les séminaristes dans les années 1950, véritable bijou architectural, pendant l’âge d’or du Grand Séminaire. La chapelle fera également l’objet d’une modernisation de son équipement.

 

« Photo de classe » des professeurs au Grand Séminaire dans les années 50. Au centre, on reconnaît le Chanoine Jean-Marie Hervé, nommé Supérieur du Grand Séminaire en 1936.

« Photo de classe » des professeurs au Grand Séminaire dans les années 50. Au centre, on reconnaît le Chanoine Jean-Marie Hervé, nommé Supérieur du Grand Séminaire en 1936.

L’ancien portail d’entrée du Grand Séminaire, aujourd’hui disparu. Il donnait rue de Genève. Il a été rasé quand le tracé de la route a été modifié. La statue de saint Yves qui est en haut du portail est aujourd’hui en haut du grand escalier d’accueil de la Maison Saint-Yves (escalier qui montera au futur évêché). C’est Monseigneur Serrand, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier de 1923 à 1949, qui avait décidé de dédier la chapelle de son nouveau séminaire à Saint-Yves.

L’ancien portail d’entrée du Grand Séminaire, aujourd’hui disparu. Il donnait rue de Genève. Il a été rasé quand le tracé de la route a été modifié. La statue de saint Yves qui est en haut du portail est aujourd’hui en haut du grand escalier d’accueil de la Maison Saint-Yves (escalier qui montera au futur évêché). C’est Monseigneur Serrand, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier de 1923 à 1949, qui avait décidé de dédier la chapelle de son nouveau séminaire à Saint-Yves.

Dans le cloître, devant la porte d’entrée de la chapelle,  années 40. Les lieux sont restés intacts. Dans cette partie du séminaire, la règle du silence est fondamentale.

Dans le cloître, devant la porte d’entrée de la chapelle, années 40. Les lieux sont restés intacts. Dans cette partie du séminaire, la règle du silence est fondamentale.

Parties de baby-foot et de ping-pong dans le foyer (salle de repos) des séminaristes en 1950. Les études, aussi sérieuses soient-elles, n’interdisent pas des moments de récréation. Le règlement intérieur stipule que « la récréation doit être un délassement pour l’esprit comme pour le corps ».

Parties de baby-foot et de ping-pong dans le foyer (salle de repos) des séminaristes en 1950. Les études, aussi sérieuses soient-elles, n’interdisent pas des moments de récréation. Le règlement intérieur stipule que « la récréation doit être un délassement pour l’esprit comme pour le corps ».

GS-Lingerie copie

La communauté des Filles de Sainte-Marie de la Présentation de Broons était présente au Grand Séminaire. Les sœurs étaient chargées de la cuisine, de la lingerie et de l’entretien. Elles résidaient dans l’aile nord-est du Grand Séminaire (aujourd’hui l’internat du lycée Sacré Cœur). Les anciennes cuisines (ici dans les années 40, situées dans l’aile est, deviendront demain des salles de réunion en rez-de-chaussée de cloître. Elles jouxtaient le grand réfectoire.

La communauté des Filles de Sainte-Marie de la Présentation de Broons était présente au Grand Séminaire. Les sœurs étaient chargées de la cuisine, de la lingerie et de l’entretien. Elles résidaient dans l’aile nord-est du Grand Séminaire (aujourd’hui l’internat du lycée Sacré Cœur). Les anciennes cuisines (ici dans les années 40, situées dans l’aile est, deviendront demain des salles de réunion en rez-de-chaussée de cloître. Elles jouxtaient le grand réfectoire.

Le réfectoire, toujours dans l’aile est. Ici, les séminaristes prenaient leur repas en commun. Le règlement intérieur indique que chaque séminariste devait, à tour de rôle, faire la lecture. L’ancien réfectoire est voué à accueillir les bureaux de l’archiviste ainsi que la salle de consultation des documents.

Le réfectoire, toujours dans l’aile est. Ici, les séminaristes prenaient leur repas en commun. Le règlement intérieur indique que chaque séminariste devait, à tour de rôle, faire la lecture. L’ancien réfectoire est voué à accueillir les bureaux de l’archiviste ainsi que la salle de consultation des documents.

Une salle de classe du Grand Séminaire. Ici, de nombreux ecclésiastiques suivaient les cours des différentes disciplines ecclésiastiques : écriture sainte, théologie dogmatique, patrologie, morale, etc.

Une salle de classe du Grand Séminaire. Ici, de nombreux ecclésiastiques suivaient les cours des différentes disciplines ecclésiastiques : écriture sainte, théologie dogmatique, patrologie, morale, etc.

ordination de prêtres dans la chapelle du Grand Séminaire en 1947. Ici, geste de prosternation pendant la litanie des saints. Ce geste est le signe de ceux qui s’en remettent à Dieu et mettent leur vie à sa disposition. A l’époque, les ordinations briochines se déroulaient au Grand Séminaire. Aujourd’hui, elles ont lieu à la Cathédrale.

Ordination de prêtres dans la chapelle du Grand Séminaire en 1947. Ici, geste de prosternation pendant la litanie des saints. Ce geste est le signe de ceux qui s’en remettent à Dieu et mettent leur vie à sa disposition. A l’époque, les ordinations briochines se déroulaient au Grand Séminaire. Aujourd’hui, elles ont lieu à la Cathédrale.

Secrets de chantier

Pour cette troisième semaine de présence sur Ulule, Carimalo Paul Joël et Renaudnous sommes allés à la rencontre des compagnons qui travaillent actuellement sur le chantier de la Maison Saint-Yves.

Paul, chef de chantier, Joël et Renaud, tailleurs de pierre de métier, apprécient leur travail sur le site, même lorsqu’ils rencontrent quelques difficultés.

Témoignages.

 

Paul Rousseau, chef de chantier de l’entreprise Carimalo
 Monument historique : un chantier pas comme les autres 

« C’est mon deuxième chantier aussi important sur Saint-Brieuc. J’avais déjà travaillé sur celui de la Villa Carmélie (ndlr : cité de la musique, de la danse et des arts), ainsi que sur des manoirs. Je connais donc déjà les chantiers historiques

La rénovation, en comparaison avec les constructions, impose plus de contraintes. On ne peut pas faire entrer de grues sur le chantier par exemple. Il y a donc davantage de main d’œuvre et de manutention. Et puis, on a régulièrement des surprises. On ne sait jamais sur quoi on va tomber et on découvre des choses au fur et à mesure.

Tout cela, c’est une grosse responsabilité bien sûr, mais c’est surtout très intéressant. Pour chaque difficulté rencontrée, nous cherchons et trouvons des solutions. C’est très enrichissant et c’est surtout un ‘plus’  dans nos métiers.

Et puis aujourd’hui, grâce à l’informatique, des solutions peuvent être trouvées rapidement. Nous pouvons communiquer très vite avec le conducteur de travaux, le maître d’œuvre, le bureau d’études et l’architecte.

La Maison Saint-Yves est un bâtiment classé. Nous utilisons de nombreux matériaux. C’est pourquoi de nombreux corps de métiers sont présents sur le chantier. Nous ne pouvons pas non plus faire n’importe quoi. 60 % des sols sont protégés, la façade ne peut être modifiée, etc. Alors, on s’adapte.  Il nous faut aussi faire très attention au site, le diocèse étant très attaché à la propreté du chantier, il nous faut nettoyer après chaque intervention. »

Joël et Renaud Bourdinière, père et fils tailleurs de pierre et compagnons polyvalents. Il y a une quinzaine d’années, Renaud était lui-même collégien au sein de l’établissement.
 Un chantier glorifiant pour les ouvriers 

« Si on avait tout le temps des chantiers comme ça, ce serait vraiment super. Il y a une vraie diversité de travaux. Et puis le chef est super. Non seulement le chantier est bien mené, avec beaucoup de respect, mais il est en intérieur. Ce sont de très bonnes conditions de travail.

Le site est très grand. Paul sait qu’il peut nous envoyer sur n’importe quel chantier de maçonnerie. Pour nous c’est très intéressant, mais aussi très glorifiant de travailler sur un site du patrimoine français tel que celui-ci. »

« Sur le secteur de la zone Est du cloître, là où doit être installé un monte-charge pour les archives, on croyait creuser sur un vide sanitaire. Or, nous avons découvert un terre-plein. On a été obligé de creuser. Il y avait 200 m3 de terre à enlever, sans faire entrer de gros engin bien sûr. En creusant, nous sommes arrivés aux soubassements du cloître. Un des poteaux se retrouvait dans le vide. Il a fallu reprendre la charge du bâtiment pour pouvoir continuer à creuser en injectant du béton sous les fondations d’origine.

Il faut savoir que si une telle construction s’écroule, tout se passe très vite. C’est comme un château de carte. La Maison Saint-Yves, c’est 20 tonnes au mètre en descente de charge. Une des solutions aurait pu être de déplacer le chantier. Mais les sols de la pièce d’à côté sont classés, donc protégés. »

Paul : « Le chantier de la Maison Saint-Yves se passe à l’intérieur. On ne peut donc pas faire entrer de grue. Elle ne servirait à rien de toute manière. Nous faisons tout au chariot télescopique. La rénovation, c’est beaucoup de main d’œuvre et de manutention. »
IPN fenêtre grue façade
Pour soutenir le poids de charge de la Maison Saint-Yves (20 tonnes au mètre), les compagnons utilisent des IPN métalliques qu’ils font entrer par les fenêtres.

 

L’appel aux dons pour la rénovation du cloître avance doucement. Nous avons encore besoin de vous pour diffuser ce lien auprès de vos proches :

https://fr.ulule.com/cloitre-saint-brieuc/

Il nous reste un peu plus de 3 semaines pour atteindre les 15 000 euros. Faisons en sorte de rendre ce projet collectif possible et continuons de diffuser l’information le plus possible autour de nous.

On compte sur vous !

Mobilisons-nous pour la restauration du cloître

Le Grand Séminaire, entouré des champs, a été construit à Saint-Brieuc entre 1925 et 1928 sur les terres du manoir de la Ville-Rault. Le nord du bâtiment est bordé par une prairie, le long de laquelle passe un petit train. Un grand porche s’étend jusqu’au mur de clôture actuel.

Aujourd’hui le bâtiment résiste mal au temps qui passe et à l’air marin breton. Mobilisons-nous sur fr.ulule.com/cloitre-saint-brieuc

safe_image.phpchevalangle MSY NO

Financement participatif pour le cloître de la Maison Saint-Yves

maison-saint-yves-crowdfunding-cloitre-ulule

La campagne de crowdfunding pour la rénovation du cloître de la Maison Saint-Yves est lancée ! Cliquez sur l’image ci-dessuss pour apporter votre pierre à l’édifice et partagez l’information pour, ensemble, sauver ce patrimoine historique de Saint-Brieuc !

On compte sur vous !

Participer sur Ulule -> fr.ulule.com/cloitre-saint-brieuc
En parler sur facebook -> Saint-Yves Ensemble

La Maison Saint-Yves sur France 3 Bretagne !

Coup d’œil sur le reportage diffusé sur France 3 Bretagne à l’occasion du lancement du 1er crowdfunding (financement participatif) pour la nouvelle Maison Saint-Yves à Saint-Brieuc, avec Pierre Labbé, chef de projet Saint-Yves Ensemble et Mgr Denis Moutel, évêque du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

Pour donner et réserver votre contrepartie -> http://fr.ulule.com/cloitre-saint-brieuc/

maison-saint-yves-france3-crowdfunding

Reportage et images inédites sur Armor TV

maison-saint-yves-crowdfunding-cloitre-armortv

Armor TV nous a rendu visite et a réalisé ce superbe très beau reportage à l’occasion du lancement du 1er crowdfunding du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier sur Ulule. Découvrez de nouvelles images inédites dans ce reportage. Merci à eux !

Plus d’infos sur notre page facebook et sur le site Ulule

Le 1er crowdfunding du diocèse

Le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier innove et lancera son premier crowdfunding sur Ulule le 19 janvier 2016 pour la Maison Saint-Yves.

Cet appel aux dons, ciblé sur le patrimoine de la Maison Saint-Yves, vient en complément du projet de restructuration globale du site. Un projet de restauration des éléments patrimoniaux (chapelle, clocher, cloître, crypte) est engagé.

Sur Ulule, nous vous expliquerons comment cet argent sera utilisé si l’objectif de 15 000 € est atteint. Plus de news la semaine prochaine !

L’esplanade et l’accueil de la future Maison Saint-Yves, 2 espaces conviviaux

Façade de la future Maison Saint-Yves

Façade de la future Maison Saint-Yves

L'accueil de la future Maison Saint-Yves

L’accueil de la future Maison Saint-Yves

Convention d’insertion avec Saint-Brieuc Agglomération

Ce matin a été signée la convention d’insertion entre l’Association Diocésaine et Saint-Brieuc Agglomération.

Cette convention formalise l’engagement de l’Association Diocésaine pour plus de 6000 heures d’insertion sur le chantier de la nouvelle Maison Saint-Yves.
L’abbé Gérard Nicole, Vicaire général, a souligné l’importance de cette convention qui traduit un enjeu fondamental pour l’Eglise : la solidarité, et souhaite que les bénéficiaires de cette clause soient heureux et fiers de participer à ce beau projet du diocèse.

Bruno Beuzit, Vice-Président de Saint-Brieuc Agglomération, s’est félicité quant à lui de cette signature, une première avec un partenaire privé, et souhaite que cette initiative montre la voie à d’autres structures privées locales à cette démarche solidaire.

 Abbé G. Nicole, B Beuzit, A Gouezel et C. Boscher

Abbé G. Nicole, B Beuzit, A Gouezel et C. Boscher

Beaucoup de changements à la Maison Saint-Yves

Les travaux se concentrent actuellement sur l’aile nord ouest, qui accueillera le futur évêché.

MSY 2015 11 24 16MSY 2015 11 24 1 MSY 2015 11 24 13 MSY 2015 11 24 9 MSY 2015 11 24 8 MSY 2015 11 24 5 MSY 2015 11 24 3 MSY 2015 11 24 2

Convention de partenariat avec l’AFPA

Mardi dernier a eu lieu la signatureAfpa signature convention 131015 par l’abbé Gérard Nicole, vicaire général, et Pascal Taboret, responsable des services, d’une convention de partenariat entre le Diocèse et l’AFPA : Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes.

Le partenariat portera sur la réalisation, par les stagiaires en formation menuiserie-charpente de l’AFPA de Langueux, de 2 structures de type agora et « coin-spi » pour l’espace rassemblement de la future Maison Saint-Yves.

Cette convention s’inscrit dans le cadre de notre volonté d’ouverture et de solidarité avec des structures locales qui œuvrent dans l’accompagnement, l’insertion, la formation …, et désireuses de participer au projet de la nouvelle Maison Saint-Yves.

A consulter : la brochure du projet Maison Saint-Yves

Début des travaux

Les travaux ont commencé avec le terrassement de l’esplanade au sud, côté rue Mathurin Méheut et l’installation des réseaux.

IMG_2564 071015 DSCN3157IMG_2582 141015IMG_2591 141015

Bénédiction et pose de la 1ère pierre de la nouvelle Maison Saint-Yves de Saint-Brieuc

Une étape importante du projet en présence de nombreuses personnalités.

Jeudi 24 septembre 2015, Monseigneur Denis Moutel

Mgr D. Moutel

Mgr D. Moutel

a accueilli M. Pierre Lambert, préfet des Côtes d’Armor, M. Christian Daniel, élu en charge du patrimoine et de la culture de la ville de St Brieuc, ainsi

M. le Préfet Pierre Lambert

M. le Préfet Pierre Lambert

que de nombreux élus des collectivités territoriales du département.

003Plus de 200 personnes ont répondu présent à cette invitation parmi lesquelles des représentants des paroisses, des collaborateurs du diocèse, des habitants et structures du quartier, sans oublier les partenaires qui travaillent avec nous sur ce projet. Cet événement a permis de remercier ceux qui ont participé à cette première étape : notre maîtrise d’ouvrage déléguée, les architectes et leurs équipes de maîtrise d’œuvre ainsi que toutes les personnes qui ont œuvré d’une façon ou d’une autre à la conception de ce projet.

Ce fut l’occasion de souhaiter la bienvenue aux entreprises qui nous rejoignent et à tous leurs compagnons qui vont réunir leurs talents pour bâtir ensemble la nouvelle Maison Saint-Yves.

Suite au mot d’accueil et de bienvenue de Pierre Labbé, pilote du projet, Bertrand Aubry, architecte de la restructuration globale du site, puis Frédérique Le Bec, architecte du patrimoine, ont tour à tour présenté leur projet architectural et les contours de leur mission.

Après l’intervention de M. Christian Daniel, représentant de la ville de St Brieuc, qui s’est réjoui de ce projet en cohérence avec les investissements de la Ville sur les quartiers environnants, M. le Préfet a souligné notamment l’initiative du diocèse d’intégrer une clause d’insertion professionnelle dans le marché des travaux. Il a manifesté également tout son intérêt pour la conservation patrimoniale du site et invité M. Henri Masson, Conservateur Régional des Monuments Historiques, à soutenir ce projet.

Monseigneur Denis Moutel a ensuite rappelé l’histoire de la Maison Saint-Yves et le travail des artistes qui témoignent de l’architecture art-déco et du mouvement des Seiz Breur. Il a souligné la grande attention portée par l’équipe de pilotage à faire participer le plus grand nombre et à consulter de très nombreux partenaires pour cette rénovation. Monseigneur Denis Moutel a mis l’accent sur le climat de confiance qui s’est instauré et sur cet état d’esprit contagieux qui touche aujourd’hui les entreprises en charge du chantier. A ces dernières, il ne promet pas le paradis pour chaque réunion de chantier, mais les accueille chaleureusement.

Pour finir, il a rappelé la volonté de notre Eglise de nous ancrer dans la société pour prendre notre part dans la réalisation du bien commun à l’instar du saint patron de notre Maison Saint-Yves qui a ainsi orienté sa vie en se donnant lui-même, pour le bien du plus grand nombre, dans la justice et la charité.

Cérémonie de la bénédiction de la première pierre

Présentation de la capsule temporelle, pose de la 1ère pierre, 24 sept 2015

Présentation de la capsule temporelle, pose de la 1ère pierre, 24 sept 2015

Après la lecture de la Parole de Dieu « vous êtes la maison que Dieu construit » I Co 3, 9-11, Monseigneur Denis Moutel

a inséré le document puis béni la capsule temporelle, symbole de la première pierre de la nouvelle Maison Saint-Yves, et invité chacun à choisir l’espérance.

 

 

Récital piano-voix dans la chapelle

Récital piano-voix, pose de la 1ère pierre le 24 sept 2015

Récital piano-voix, pose de la 1ère pierre le 24 sept 2015

L’ensemble des participants a été invité à rejoindre la chapelle à travers le cloître pour un récital avec Jacqueline Maes au piano et Antonine Vernotte au chant, sur des œuvres de Joseph-Guy Ropartz, André Clapet et Francis Poulenc. A l’issue de ce temps musical de grande qualité, chacun a été invité au vin d’honneur offert dans les salles de l’ancienne bibliothèque diocésaine.

Conférence de presse

Conférence de presse de Mgr Denis MOUTEL mercredi 23 septembre à 10h30 à la Maison Saint-Yves. Entouré des 2 architectes et du chef de projet, il présentera la future Maison Saint-Yves à la veille de la pose de la 1ère pierre.

Signature des marchés

Hier a eu lieu la signature des marchés avec les entreprises qui interviendront sur le chantier. 96% de ces entreprises sont costarmoricaines.

C RossignolCe mois de septembre sera rythmé par des réunions de préparation de chantier, menées par Cédric ROSSIGNOL, directeur de travaux Archipole. Les travaux débuteront début octobre.

 

signature entreprises

Lot Type Entreprise Dépt Ville
Lot 1 Déconstruction désiamantage NICOL 22 Ploufragan
Lot 2/20 Terrassement voiries/Espaces verts COLAS/RAULT/BRIEU LE VAILLANT 22 Ploufragan/Plélo/Graces
Lot 3 Gros oeuvre CARIMALO 22 Loudéac
Lot 4 Charpente EMG 22 Plouagat
Lot 5 Couverture LAMANDE 22 Henon
Lot 6 a Menuiserie ext. Bois J. LE CAM 22 Langueux
Lot 6 b Menuiserie ext. Alu MIROITERIE DE L’OUEST 22 Saint-Brieuc
Lot 6 c Fermeture du cloitre GFM RUELLAN 22 Yffiniac
Lot 7 Serrurerie LE HOUERFF 22 Guingamp
Lot 8 Cloisons SPO 22 Hillion
Lot 9 a Menuiserie int. BIDAULT 22 Saint-Donan
Lot 9 b Plancher bois RENAULT MENUISERIE 22 Lamballe
Lot 10 Agencement EUROFORME 35 Guichen
Lot 11 Placards NEVES BRETAGNE 22 Plélo
Lot 12 Plafonds suspendus GUIVARCH 22 Trémuson
Lot 13 Revêtement de sol SARPIC CRA 22 Yffiniac
Lot 14 Peinture ARMOR PEINTURE 22 Chatelaudren
Lot 14 Peinture ADALEA 22 Saint-Brieuc
Lot 15 Ascenceurs CFA 86 Saint-Benoit
Lot 16 Stores DUNET STORES 22 Saint-Brieuc
Lot 17 Chaufage MISSENARD 22 Plérin
Lot 18 Electricité JPF GEGELEC 22 Quévert
Lot 19 Nettoyage NOUELLES 22 Saint-Brieuc

La presse en parle

A l’occasion de la pose de la première pierre, un article à paraître dans le numéro de septembre de Détours en France.

Détours en France sept 2015

L’architecte Georges-Robert LEFORT

Le saviez-vous? : cette maison de Pontrieux a été construite par l’architecte de la Maison Saint-Yves Georges-Robert LEFORT.Maison G. R. Lefort à Pontrieux

Conservation des statues de la Maison St Yves

Les statues de la Maison St Yves ont été déplacées et ont fait l’objet de travaux de conservation. Certaines présentaient des fragilités de la couche picturale (soulèvements et écaillages) et/ou des attaques d’insectes xylophages nécessitant une intervention pour les stabiliser ou les traiter.
Pour certaines pièces, des opérations de pose de bandes de papier Japon pour facing, et de collages par injection ont été réalisées. D 00-P1050440 00-P1050437 00-P1050436 00-P1050405 00-P1050400 00-P1050386 00-P1050380 00-P1050379 00-P105037600-P1050437‘autres pièces ont subi des traitements insecticides par anoxie statique (privation d’oxygène sous poche étanche) puis application d’un traitement insecticide préventif par imprégnation des bois nus.
Certaines de ces statues reprendront leur place dans la future Maison St Yves en 2017.00-P1050443

Le magazine « Détours en France » parle du projet Maison St Yves

à lire sur le site web du magazine Détours en France, une interview de l’architecte Bertrand Aubry sur le projet de la nouvelle Maison St Yves : http://www.detoursenfrance.fr/patrimoine/patrimoine-religieux/saint-brieuc-la-transformation-de-la-maison-saint-yves-3580

Credit photo archipole

Crédit photo : Archipole

 

RENCONTRE AVEC LES ATELIERS DU CŒUR

Les Ateliers du cœur de St Brieuc est une entité parallèle aux Restos du cœur.

Ils accueillent dans leurs ateliers d’insertion des ateliers du coeurpersonnes en situation d’exclusion sociale, et ce dans l’éthique des Restos du Cœur.

Dans le cadre de leur atelier d’insertion « bois », nous avons présenté ce matin le projet de l’espace rassemblement de plein air destiné à accueillir, sur de courtes durées, des petits groupes. Nous avons proposé le projet de réalisation d’un petit mobilier d’extérieur (2 tables et bancs) démontable en bois.

Mme Corbel – directrice -, et M. Perrin – encadrant technique –  ont exprimé tout leur intérêt et vont étudier la faisabilité de ce projet.

Permis de construire

Le permis de construire a été obtenu le 6 mai dernier,

Félicitations à toutes les équipes qui ont travaillé à l’obtention de ce permis !

Présentation du projet Maison Saint-Yves à Ploumagoar et Léhon

Les présentations du projet de la future Maison Saint-Yves de Saint-Brieuc se poursuivent dans le diocèse.
Pierre Labbé, chef de projet, dont la volonté expresse est de communiquer au plus large public les ambitions fortes de la future Maison Saint-Yves, était le 28 avril à Ploumagoar, et à Léhon le 6 mai dernier.
Les personnes présentes (une cinquantaine à Ploumagoar et une trentaine à Léhon) se sont montrées curieuses de la nouvelle configuration des lieux et enthousiastes des nouveaux services qui y seront proposés.
A Léhon, la présence de l’architecte du patrimoine Madame Le Bec, a permis une discussion plus poussée sur les enjeux de ce bâtiment.

Trois autres présentations sont planifiées, l’entrée est libre :
• Le 19 mai à 20h30 à la salle de l’église St Yves, boulevard d’armor à Lannion
• Le 3 juin à 20h30 à la Communauté des augustines, 2 rue St Gilles à Gouarec
• Le 4 juin à 20h30 à la Maison paroissiale, 8 rue du Pavillon à Loudéac

Une présentation devrait avoir lieu à Saint-Brieuc, nous communiquerons la date sur ce site dès que celle-ci sera connue.

Présentation projet MSY à PloumagoarPrésentation projet MSY à Léhon

Présentation du projet à Lamballe

Présentation du projet à Lamballe

La démarche de présentation du projet de la nouvelle Maison Saint-Yves aux paroisses est lancée

La 1ère rencontre a eu lieu mardi 7 avril à Lamballe pour les paroisses de Lamballe, Montcontour et Jugon les Lacs.

Ce fut l’occasion pour Pierre labbé , chef de projet, d’expliquer le projet en images, et pour l’abbé Gérard Nicole, vicaire général, de répondre aux questions et points de vue des participants.

Ces rencontres vont se poursuivre dans le diocèse, elles sont ouvertes à tous, les prochaines dates sont :

·         Le 28 avril à 20h30 à la Communauté des augustines, 72 rue Y. Mazet à Ploumagoar

·         Le 6 mai à 20h30 à l’église St Joseph de Léhon

·         Le 19 mai à 20h30 à la salle de l’église St Yves, boulevard d’armor à Lannion

·         Le 3 juin à 20h30 à la Communauté des augustines, 2 rue St Gilles à Gouarec

·         Le 4 juin à 20h30 à la Maison paroissiale, 8 rue du Pavillon à Loudéac

Faire un don

ou

Téléchargez, imprimez puis remplissez ce bon de souscription. Envoyez votre don en espèces ou chèque à l’ordre de « Association diocésaine - Maison Saint-Yves »

Télécharger le bon

Nous contacter

Besoin d'informations…

La Nouvelle Maison Saint-Yves
Maison du Diocèse

7 rue Jules Verne, 22000 Saint-Brieuc
02 96 68 13 53 - 06 86 33 54 21
mail | Facebook |Twitter

Mentions Légales

Informations légales

1. Présentation du site.

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://www.saintyvesensemble.com/ l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Association diocésaine – Maison Saint-Yves – Association diocésaine – 10 rue Jean Métairie, CS 44224, 22042 SAINT BRIEUC CEDEX 2
Créateur : Cibles & Stratégies
Responsable publication : Pierre Labbé – saintyvesensemble@diocese22.fr
Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
Webmaster : Cibles & Stratégies – 02 96 68 43 43
Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

L’utilisation du site http://www.saintyvesensemble.com/ implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site http://www.saintyvesensemble.com/ sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par Association diocésaine – Maison Saint-Yves, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

Le site http://www.saintyvesensemble.com/ est mis à jour régulièrement par Pierre Labbé. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

3. Description des services fournis.

Le site http://www.saintyvesensemble.com/ a pour objet de fournir une information concernant le projet Maison Saint-Yves.

Association diocésaine – Maison Saint-Yves s’efforce de fournir sur le site http://www.saintyvesensemble.com/ des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

Tous les informations indiquées sur le site http://www.saintyvesensemble.com/ sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site http://www.saintyvesensemble.com/ ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

4. Limitations contractuelles sur les données techniques.

Le site utilise la technologie JavaScript.

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

5. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

Association diocésaine – Maison Saint-Yves est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Association diocésaine – Maison Saint-Yves.

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

6. Limitations de responsabilité.

Association diocésaine – Maison Saint-Yves ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site http://www.saintyvesensemble.com/, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

Association diocésaine – Maison Saint-Yves ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site http://www.saintyvesensemble.com/.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Association diocésaine – Maison Saint-Yves se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Association diocésaine – Maison Saint-Yves se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

7. Gestion des données personnelles.

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site http://www.saintyvesensemble.com/, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site http://www.saintyvesensemble.com/, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause Association diocésaine – Maison Saint-Yves ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site http://www.saintyvesensemble.com/. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site http://www.saintyvesensemble.com/ l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site http://www.saintyvesensemble.com/ n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de Association diocésaine – Maison Saint-Yves et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site http://www.saintyvesensemble.com/.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles. .

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

8. Liens hypertextes et cookies.

Le site http://www.saintyvesensemble.com/ contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Association diocésaine – Maison Saint-Yves. Cependant, Association diocésaine – Maison Saint-Yves n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site http://www.saintyvesensemble.com/ est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :

Sous Internet Explorer : onglet outil (pictogramme en forme de rouage en haut a droite) / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.

Sous Firefox : en haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur le bouton Firefox, puis aller dans l’onglet Options. Cliquer sur l’onglet Vie privée. Paramétrez les Règles de conservation sur : utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique. Enfin décochez-la pour désactiver les cookies.

Sous Safari : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par un rouage). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur Paramètres de contenu. Dans la section « Cookies », vous pouvez bloquer les cookies.

Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par trois lignes horizontales). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur préférences. Dans l’onglet « Confidentialité », vous pouvez bloquer les cookies.

9. Droit applicable et attribution de juridiction.

Tout litige en relation avec l’utilisation du site http://www.saintyvesensemble.com/ est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

10. Les principales lois concernées.

Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

11. Lexique.

Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

HAUT DE PAGE